• Voici un blog sur une ferme pédagogique de l'autre côté de la France dans le Doubs.
    Je souhaitais vous faire découvrir les histoires de ces animaux et par la même occasion souligner le travail formidable de " Katy la fermière" qui est une véritable passionnée!
    Cliquer sur l'image pour commencer votre visite.
    photos-Tirelire-album-n-N5408.jpg

    5 commentaires
  • crabe-fraise.jpg
    Source : ouest-france 10 /01/10

    9 commentaires
  • tel.jpg Les portables protégeraient de la maladie d’Alzheimer

    Passer du temps l’oreille collée à un téléphone portable pourrait protéger contre la maladie d’Alzheimer, voire la faire régresser, selon une étude menée sur des souris et publiée mercredi dernier aux Etats-Unis.
    Les chercheurs ont exposé près d’une centaine de souris à des ondes électromagnétiques émises par des portables pendant une heure ou deux quotidiennement pendant sept à huit mois.
    Une grande partie de ces rongeurs avaient été génétiquement modifiés pour développer l’équivalent de la maladie d’Alzheimer et des problèmes de mémoire en vieillissant, tandis que les autres étaient normaux et ne montraient aucune prédisposition génétique à la maladie. Cette étude a montré que les ondes électromagnétiques générées par les téléphones portables ont fait disparaître les dépôts de peptide bêta-amyloïde, une protéine considérée comme un facteur déclenchant de la neuro-dégénérescence et de la démence dans la maladie d’Alzheimer.


    Source: l'économiste

    images-copie-2.jpg Attention,

    Il s'agit peut-être d'une découverte géniale. Les scientifiques de ce centre de recherche, basé en Floride, voulaient prouver exactement l'inverse de ce qu'ils ont constaté! Au départ, ils pensaient que l'usage prolongé du portable était mauvais pour le cerveau en général et la mémoire en particulier... Mais pas de précipitation. Confirmons d'abord que l'effet est réellement bénéfique et ensuite, réfléchissons à une explication. Pour l'instant, les chercheurs américains pensent que les ondes pourraient provoquer une augmentation du débit sanguin dans le cerveau et ainsi contribuer à la régression des plaques amyloïdes caractéristiques de la maladie. Ils sont encore au stade des interprétations. Leur hypothèse ne correspond à aucune piste en cours d'exploration par d'autres équipes, que ce soit en France ou dans le monde.


    source : l'express 08/01/10, propos du Professeur Bruno Dubois

    11 commentaires
  • img_1145967741014.jpg

    Car les petits cristaux frottent. La prochaine fois qu'il neige, recueille des flocons sur du tissu noir très froid. Regarde les vite à la loupe. Tu vois des petites plaquettes, des aiguilles et même des étoiles ! Ce sont des cristaux de glace. Les cristaux sont emmêlés les uns dans les autres. Comme les bâtons d'un jeu de mikado ! Quand tu marches sur la neige, les cristaux se tassent pour prendre moins de place. Et ils frottent les uns contre les autres. Chaque cristal qui frotte fait un petit bruit. Mais il y a des millions de cristaux. Ensemble, ils font un gros « critch » ! On dit que la neige crisse.
    Sais tu que la neige vieillit ? À cause du vent, de son poids et de la chaleur, elle se transforme. Les cristaux se changent en grains fins et ronds. Des ponts de glace se forment entre les grains. Et ils sont bien collés. Si tu marches sur la neige, tu casses les petits ponts. Ça fait « crac » !
    L'explication du bruit de la neige, c'est une théorie, une idée. Pour en être sûr, les scientifiques doivent faire plein d'expériences.


    Source : ici

    4 commentaires