• Une exoplanète potentiellement habitable découverte

    exoplanete.jpg

    Une des planètes tournant autour de l’étoile naine Gliese 581 pourrait s’avérer « habitable » avec un climat propice à la présence d’eau liquide et à la vie, selon une étude que vient de publier une équipe de climatologues.

    Sept fois plus massive que la Terre et vraisemblablement rocheuse, Gliese 581d « pourrait devenir la première planète potentiellement habitable jamais découverte », a annoncé lundi le Centre national de la recherche scientifique (CNRS, France) dans un communiqué.

    Détectée en 2007 à 20 années-lumière (1 AL = 9 500 milliards de km) du système solaire, Gliese 581d avait alors été jugée trop froide pour être considérée comme étant « habitable », c’est-à-dire ayant des températures compatibles avec la présence d’eau liquide à sa surface.

    Cette exoplanète, qui orbite autour d’une étoile peu chaude, une naine rouge, reçoit trois fois moins d’énergie que la Terre n’en obtient du Soleil. Il est également possible qu’elle montre toujours la même face à son étoile, l’autre étant perpétuellement dans l’obscurité.

    Malgré ces handicaps, Gliese 581d pourrait bénéficier d’un effet de serre lui offrant un climat « chaud au point de permettre la formation d’océans, de nuages et de pluie », selon une modélisation illustrant « la grande variété des climats possibles pour les planètes de la galaxie », précise le CNRS.

    Source : lundi 16 mai 2011 Ouest france


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :