• Un record de migration !

    25 grammes et 14.500 km au compteur

    passereau.jpg

    Un traquet motteux photographié dans la réserve naturelle de Chastreix-Sancy, en France.

    (LECQUYER JEROME/BNT/SIPA)


    Un nouveau record de migration a été enregistré pour un passereau des régions arctiques, qui voyage chaque année du Nouveau Monde jusqu'au Vieux continent.

     
     
     

    Les traquets d’Alaska passent au-dessus du détroit de Béring, traversent l’Eurasie, le désert d’Arabie, jusqu’à l’Afrique de l’Est (Kenya, Soudan..). Ils parcourent donc 14.500 km dans un sens comme dans l’autre. Le voyage aller à l’automne est plus long avec 160 km par jour en moyenne contre 250 km par jour au retour, au printemps.

    Les traquets canadiens doivent eux traverser l’océan Atlantique ! Soit 3.400 km jusqu’aux îles britanniques puis encore 4.000 km pour atteindre l’Afrique de l’Ouest. L’aller se fait en 26 jours seulement, le retour est plus long, 55 jours, précisent les chercheurs dans la revue Biology Letters.

    «Proportionnellement à la taille, c’est l’une des plus longues migrations aller-retour connues pour les oiseaux», écrivent-ils. Comment un oiseau de cette taille peut-il supporter un tel effort deux fois par an ? s’interrogent les chercheurs.

     

    Sciences & Avenir.fr
    16/02/12


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lisa 5C
    Samedi 8 Septembre 2012 à 21:21
    Punèse ça doit être très long !
    2
    Augustin 3C
    Samedi 8 Septembre 2012 à 21:21
    c'est impressionant
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :