• Dans le texte que vous allez lire sur le Vésuve, vous allez pouvoir revoir les signes précurseurs annonçant une éruption, comprendre que la forme d'un édifice volcanique n'est pas figé dans le temps mais évolue au fil des éruptions, vous pourrez aussi revoir les produits étant émis du volcan (lave, cendres, gaz). La prévision des risques pour les habitants y est aussi abordée. Pour terminer, vous pourrez aussi comprendre le lien entre le chapitre sur les volcans et le suivant (xxx).  Je laisse la parole à Sacha:

    Le texte ci-dessous est entièrement réalisé par moi-même. Malgré le fait que je me suis légèrement aidé d’un livre, les phrases et le global sont de ma création. Ne pas exporté sans mon autorisation. © 2014- Sasha27._____________________________________________________

    Le mont Vésuve se situe à l’Est du Golfe de Naples, au Sud de l’Italie. Il se trouve que le Vésuve soit sur l’intersection entre les plaques lithosphériques Eurasiatique et Arabique. Par ailleurs, il est le seul volcan éveillé en Europe, ce qui fait une de ses nombreuses particularités. Il est notamment connu pour avoir, lors de sa première éruption connue, ensevelie d’une pluie de cendres la cité antique de Pompéi, et, d’une coulée de lave Herculanum.

    Le mont Vésuve possède une altitude d’environ 1,28 km, et un diamètre de cratère d’environ 600 mètres. Le mont Vésuve est enfaite deux petits volcans, regroupé en un seul.

    Le Vésuve reste un volcan très fertile, qui fait partie de la classe des volcans stromboliens.

    Le Vésuve produit encore des fumeroles, ce sont des petites échappées de vapeurs allant jusqu’à 400°C, cela veut dire qu’il produit encore du magma qui fait fondre mercure et sulfate. Qui dit magma dit possibilité d’éruptions, le Vésuve peut refaire une éruption n’importe quand. Mais, comme plus de 7000 napolitains, ainsi que Pompéi et Herculanum, sont potentiellement menacés par une éruption, les vulcanologues peuvent prévoir au moins un mois à l’avance une éventuelle éruption, ce qui laisse le temps aux habitants en danger de se faire évacuer avant la catastrophe. Tout ce savoir s’est acquis par les études des nombreuses précédentes éruptions, voici les principales :

    - Le 24 août 79

    C’est la première éruption connue des vulcanologues. Elle a été rapportée par des lettres de Pline le Jeune s’adressant à Tacite. Elle a notamment ensevelie sous la lave la cité antique d’Herculanum, et sous une pluie de cendres celle de Pompéi. Cette éruption est également la plus impressionnante éruption du Vésuve. Lors des premiers tremblements de terre, indiquant la proche éruption, un des flancs de la montagne s’est brisé sur 2 kilomètres. De cette faille c’est créé le cône principal, celui qui est actuellement le cratère du volcan. De fait de la brutalité de cette éruption, tout le paysage de la région a été modifié. Cette éruption aura été la plus dévastatrice de l’histoire du Vésuve.

    -  Le 15 décembre 1631

    L’éruption de 1631 fût la première éruption observée et analysée par la Science. Un siècle après la plus grande éruption de l’Histoire, le Vésuve se réveille pour une éruption qui fera 4000 victimes, et qui menaçait plusieurs villes comme Avellino, Palma Campania… Après cette éruption, le Vésuve connait une période où les éruptions se font en continuité, avec une période de « repos » et une période de « réveil » bien distincte les unes des autres.

    - En Avril 1906

    Lors de cette période, le Vésuve se manifeste différemment des fois précédentes : au lieu d’un tremblement de terre, il va nous prévenir par la modification de ses fumeroles : elles deviennent jaunâtres ! Par la suite, les habitants des pentes du Vésuve se mirent à sentir une odeur de soufre, nauséabonde. Et, enfin, les tremblements de terre, et la coulée de lave. Mais, la coulée de lave s’arrêta au pied du premier village sur les côtés du Vésuve. Mais, la montagne continuait toujours à lancer des cendres et des pierres laissant sans maison les habitants proches. Vers la mi-avril, le volcan se calma. On crut qu’il s’était rendormi mais, enfaite, cet arrêt soudain brisa l’intérieur de la montagne, créant le cratère du Sommet Principal.

    Ensuite, plus aucune grosse et catastrophique éruption n’a eu lieu. La dernière remonte à 1940.

    Maintenant, apprenons-en un peu plus sur le cratère du Vésuve.

    Le Mont Vésuve : Histoire, éruptions et description   Le Mont Vésuve : Histoire, éruptions et description

    Le cratère de la montagne n’a toujours la forme qu’il a aujourd’hui. Suite à une observation faite sur une mosaïque conservée au Musée Archéologique de Naples, nous pouvons en déduire qu’avant l’éruption de 79, le cratère était le sommet d’une montagne seule et isolée. Mais, le volcan n’a cessé de changer d’apparence avant d’obtenir celle que nous connaissons. Le volcan change également de forme  en fonction de si il est en éruption ou non : lors d’une face de « réveil », le volcan voit sa pente s’adoucir alors que lorsqu’il est « endormi », sa pente redevient raide. Ce cratère permet de dire que le Vésuve est un « volcan clôturé », c’est-à-dire que son cratère est fermé et est formé de deux édifices : ici, le Mont Somma et l’Atrio. L’ensemble forme donc le cratère du Vésuve.


    39 commentaires
  • Gaufrette
    Je voudrais vous parler de Gaufrette, un chien extraordinaire!
    C’est une femelle Caniche qui appartient à l’espèce des Canis lupus . Elle n’hiberne pas, possède des griffes non rétractiles, ne possède pas des glandes odorantes. Elle a des poils roux, de grandes oreilles .Et mesure 32 cm. Elle est joueuse et très gentille. Elle a un petit nez froid et pèse 3 kg.

    Vous voulez savoir comment elle est arrivée chez moi ? Et bien je vais vous raconter. Je disais à ma Maman que je voulais absolument un chien, mais elle ne cédait pas. Un an après, ma Maman m’a dit qu’on allait chez papy et mamie pour une surprise. Quand on arrive, je vois deux chiens un pour moi et ma famille c’est Gaufrette et un autre pour mon papy et mamie, qui avaient perdu leur chien Perle, mort de vieillesse.
    Le nouveau chien de mes grands-parents s’appelle Guess.

    Maxime F. 6D


    17 commentaires
  • Voici un bel exemple d'illustrations du cahier de SVT en 6ème. Merci Swann !

    Impossible de confondre le cahier de SVT avec un autre cahier !!

    Un superbe cahier de SVT ! Un superbe cahier de SVT !


    8 commentaires
  • collège st louis lorient svt

    Article rédigé par les élèves de 6ème :

    On est parti voir 3 endroits. On a fait des observations avec les yeux, la loupe mais aussi les mains pour toucher. 

    Je suis surprise d'avoir été travailler dehors. 

    On a approfondi le travail, car lorsqu'on passe au niveau du mur par exemple, on ne regarde pas forcément ce qu'il y a dedans. 

    J'ai découvert que dans un tout petit endroit il peut y avoir pleins de choses. 

    Cette sortie dehors pour SVT ça change des cours en salle cool

    C est très rare qu'on travaille à l extérieur yes


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique