• melanome-470px.jpg

    Source : sciences-et-vie.net, photo de mélanome

    Monsieur El Adouzi, qui nous a reçu dans son cabinet, a bien voulu répondre à toutes nos questions. Notre sujet abordé était le cancer de la peau.

    Quel est votre métier?

    J'exerce une profession médicale, je suis dermatologue. 

    Depuis quand exercez-vous votre métier? Vos études pour y parvenir?

    Depuis 1992. J'ai fait sept ans de doctorat en médecine, plus trois de spécialités pour devenir dermatologue.

    Quels sont les plus graves cancers de la peau?

    Les cas graves de cancers de la peau sont: les mélanomes qui sont issus des mélanocytes (les cellules qui donnent le bronzage) et les carcinomes qui sont dus au soleil.

    Quelles sont les différentes cellules de la peau qui nous protège des U.V (ultra-violets)?

    Il existe deux sortes de cellules qui nous protègent:

    • les carnaciants qui nous donnent notre couleur de peau, elle la protège en sécrétant de la mélanine (pigments bruns qui absorbent les rayons U.V)
    • les mélanocytes  qui donnent les naevus (grains de beauté).

    Rencontrez-vous beaucoup de cas de cancer de la peau?

    Oui, je rencontre beaucoup de cas de cancer de la peau, surtout depuis qu'il y a les congés payés: les gens vont de plus en plus à la plage, mais ne se protègent pas assez!

    Quelles sont les personnes les plus touchées?

    Les personnes les plus touchées sont les personnes entrant dans la catégorie des phototypes I-II (les personnes ayant les cheveux, la peau et les yeux clairs). Les facteurs héréditaires peuvent être pris en compte dans les personnes les plus touchées, mais aussi le mode de vie (plus les personnes s'exposent au soleil, plus il y a de risques).

    Comment détectez-vous un cancer de la peau?

    On détecte un cancer de la peau avec les yeux du dermatologue bien évidement, le dermatoscope mais surtout avec un examen minutieux de la peau.

    Que faut-il  faire en premier si on découvre un cancer de la peau?

    Quels sont les effets sur le corps humain d'un cancer de la peau non soigné à temps?

    Dans quels établissements peut-on soigner un cancer de la peau?

    Le traitement est-il long?

    Ce traitement a-t-il de graves effets secondaire?

    réponses à venir

    Typhaine et Charlène 3C

     


    1 commentaire
  •  

      Voici une vidéo d'une minute visionnée par les 3B lors de l'intervention,

    je vous invite tous à la visionner:

    LOGO-Officiel-FAL’Association France Adot a pour vocation de sensibiliser tous les publics  sur la nécessité de se positionner, de son vivant, sur le don d’organes après sa mort, ou en vie pour un proche.

    La loi de bioéthique de1994, actualisée en 2004, fixe trois obligations pour ce don : volontariat, gratuité, anonymat.

    Après 29 ans d’action, plus de 11000 personnes sont favorables à ce dont généreux, dans le Morbihan.

    Au plan national, ce même effort de sensibilisation réalisé par toutes les ADOT, les associations de Donneurs de Sang Bénévoles et de greffés, partenaires, l’Agence de Biomédecine et les médias, a conduit à une augmentation des personnes prélevées, de 54% entre 2000 et fin 2008.

    Un donneur permet de sauver 4 personnes, en moyenne. Malgré cette progression encourageante, sur 13000 patients ayant besoin d’une greffe et 8000 en liste d’attente, dont 500 en Bretagne, au 31/12/2008, 4620 seulement ont été greffés et 222 sont décédés, faute de greffons disponibles. Cette pénurie illustre les conséquences d’un taux actuel d’opposition au don d’organes, de 30%, de nos concitoyens.

    A noter également l’urgente nécessité d’augmenter le fichier des Donneurs de Moëlle Osseuse afin de réduire le délai d’attente des 1500 patients cocernés par cette greffe, en France, dont 150 en Bretagne, dont 10 enfants.

    Tous ensemble, poursuivons notre démarche de générosité et de solidarité, en retenant le message du Professeur Cabrol :

    « Tout ce qui n’est pas donné est perdu  »

    Contact : France ADOT : www.france-adot.org

                     France ADOT 56 : Tél : 02 97 66 68 95

                     2, chemin de l’île de Houat

                     56610 ARRADON 


    14 commentaires
  •  

     

    Voici quelques notions abordées lors de l'intervention:

    -  Qu'est-ce que le bon et le mauvais cholestérol?

    - Qu'est ce que le diabète?

    - Quelles sont les catégories d'aliments?

    - Qu'est-ce qu'une alimentation équilibrée?

    - Comment consommer 5 fruits/ légumes par jour?


    8 commentaires
  • avion-cendre-volcan-islande-copie-1.jpg

     

    Nous avons réalisé notre interview à la base de Lann-Bihoué, nous avons rencontré un capitaine de vaisseau et un météorologiste.

      aeroport-logo

     

    Quelle est l’évolution du nuage de cendres dans les jours après l’éruption du volcan islandais ?

    (Capitaine et Météorologiste) Cela dépend de pleins de choses :

    -         de la force des vents

    -         de la quantité de particules de cendres rejetée

    -         la taille des particules

    Le nuage s’est vite développé sur l’Europe, mais principalement sur le Royaume-Uni, France, Suède et Norvège. Le nuage était cependant assez mobile. Nous recevions chaque jour, toutes les 6 heures, des cartes, en provenance de Londres, de l’évolution du nuage.

     

    Quelles sont les conséquences de cette éruption pour la qualité de l’air ?

    (Capitaine et Météorologiste) Il n’y a pas de risques de pollution car se sont des particules de roches donc aucun gaz, les particules en suspension dans l’air descendent sur Terre avec les pluies.

     

    Y’a-t-il des risques conséquent pour les avions ?

    (Capitaine) Oui, ce nuage contient des particules qui rentrent dans les réacteurs et comme les turbines tournent à plusieurs milliers de tours par minute, ces particules gagnent en énergie et peuvent casser les ailettes des réacteurs. Ces particules restent dans les réacteurs et encrassent le moteur et endommagent les instruments de mesure indispensable.

     

    Peut-on lutter contre ces particules ? En mettant un filtre par exemple ?

    (Capitaine) Non, là est le problème, car si on mettait un filtre on diminuerait considérablement la vitesse et on étoufferait le moteur. Il existe des moteurs à piston qui filtrent les particules, mais il ne sont pas assez puissant.

     

    Comment saviez-vous où vous aviez le droit de voler, et sinon que faire en cas de mission ?

    (Capitaine et Météorologiste) Nous recevons des cartes de Londres avec un code couleur :

    -         Zone rouge, on peut voler

    -         Zone grise, on peut voler mais des petits trajets

    -         Zone noire, interdiction totale de voler

        Nous recevons aussi les possibles mouvements du nuage, basé sur la force des vents et les mouvements précédents. Et si nous ne pouvions pas voler on envoyait à l’avance nos avions : par exemple notre Falcon en Méditerranée pour des sauvetages en mer.      

     

    Est-ce que le nuage de cendres provenant du volcan peut-il provoquer des problèmes encore maintenant ?

    (Capitaine et Météorologiste) Oui, à Londres, ils suivent son évolution en permanence (en fonction des vents).


    Luc et Cédric 3C


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique