• 8e59559880.gif

    Mme Delemazure, qui est responsable de l'eau à Cap L'Orient, nous a accueilli et a bien voulu répondre aux questions suivantes :

    Quel est l'intitulé exact de votre poste ?

    Mme Delemazure est ingénieur du service d'eau potable.

    Quelles sont les études à effectuer pour accomplir ce travail ?

    Mme Delemazure a un niveau d'études Bac +5, qu'elle a obtenu à l'Ecole Supérieure de Chimie de Rennes.

    Le service est géré par la fonction publique. De plus, tous les employés doivent passer des concours afin d'être acceptés.

    Quelles sont les activités de Cap l'Orient par rapport à l'eau ?

    Cette entreprise s'occupe de la distribution et de la production d'eau potable. Elle travaille en relation avec Veolia, qui est un service d'assainissement des eaux.

    La pollution de l'eau est déterminée par différents paramètres, qui ont eux-mêmes été établis par le décret du 20 décembre 2001 relatif à l'eau.

    Les usines de d'assainissement de l'eau doivent appliquer un traitement spécifique, et le ministère de la santé effectue des études.

    Tous les mois, Cap l'Orient réalise des analyses dans les 2 ressources d'eau les plus proches de la ville : le Blavet et le Scorff. Ce dernier possède une meilleure qualité d'eau, qui est en  partie due aux actions menées par les syndicats afin de la préserver.

    En revanche, le Blavet est plus chargé en pesticides, en nitrate et en phosphore par exemple; ces éléments constituent une forme de pollution (développement d'algues vertes).

    Lucie et Marion 3C


    votre commentaire
  • melanome-470px.jpg

    Source : sciences-et-vie.net, photo de mélanome

    Monsieur El Adouzi, qui nous a reçu dans son cabinet, a bien voulu répondre à toutes nos questions. Notre sujet abordé était le cancer de la peau.

    Quel est votre métier?

    J'exerce une profession médicale, je suis dermatologue. 

    Depuis quand exercez-vous votre métier? Vos études pour y parvenir?

    Depuis 1992. J'ai fait sept ans de doctorat en médecine, plus trois de spécialités pour devenir dermatologue.

    Quels sont les plus graves cancers de la peau?

    Les cas graves de cancers de la peau sont: les mélanomes qui sont issus des mélanocytes (les cellules qui donnent le bronzage) et les carcinomes qui sont dus au soleil.

    Quelles sont les différentes cellules de la peau qui nous protège des U.V (ultra-violets)?

    Il existe deux sortes de cellules qui nous protègent:

    • les carnaciants qui nous donnent notre couleur de peau, elle la protège en sécrétant de la mélanine (pigments bruns qui absorbent les rayons U.V)
    • les mélanocytes  qui donnent les naevus (grains de beauté).

    Rencontrez-vous beaucoup de cas de cancer de la peau?

    Oui, je rencontre beaucoup de cas de cancer de la peau, surtout depuis qu'il y a les congés payés: les gens vont de plus en plus à la plage, mais ne se protègent pas assez!

    Quelles sont les personnes les plus touchées?

    Les personnes les plus touchées sont les personnes entrant dans la catégorie des phototypes I-II (les personnes ayant les cheveux, la peau et les yeux clairs). Les facteurs héréditaires peuvent être pris en compte dans les personnes les plus touchées, mais aussi le mode de vie (plus les personnes s'exposent au soleil, plus il y a de risques).

    Comment détectez-vous un cancer de la peau?

    On détecte un cancer de la peau avec les yeux du dermatologue bien évidement, le dermatoscope mais surtout avec un examen minutieux de la peau.

    Que faut-il  faire en premier si on découvre un cancer de la peau?

    Quels sont les effets sur le corps humain d'un cancer de la peau non soigné à temps?

    Dans quels établissements peut-on soigner un cancer de la peau?

    Le traitement est-il long?

    Ce traitement a-t-il de graves effets secondaire?

    réponses à venir

    Typhaine et Charlène 3C

     


    1 commentaire
  •  

      Voici une vidéo d'une minute visionnée par les 3B lors de l'intervention,

    je vous invite tous à la visionner:

    LOGO-Officiel-FAL’Association France Adot a pour vocation de sensibiliser tous les publics  sur la nécessité de se positionner, de son vivant, sur le don d’organes après sa mort, ou en vie pour un proche.

    La loi de bioéthique de1994, actualisée en 2004, fixe trois obligations pour ce don : volontariat, gratuité, anonymat.

    Après 29 ans d’action, plus de 11000 personnes sont favorables à ce dont généreux, dans le Morbihan.

    Au plan national, ce même effort de sensibilisation réalisé par toutes les ADOT, les associations de Donneurs de Sang Bénévoles et de greffés, partenaires, l’Agence de Biomédecine et les médias, a conduit à une augmentation des personnes prélevées, de 54% entre 2000 et fin 2008.

    Un donneur permet de sauver 4 personnes, en moyenne. Malgré cette progression encourageante, sur 13000 patients ayant besoin d’une greffe et 8000 en liste d’attente, dont 500 en Bretagne, au 31/12/2008, 4620 seulement ont été greffés et 222 sont décédés, faute de greffons disponibles. Cette pénurie illustre les conséquences d’un taux actuel d’opposition au don d’organes, de 30%, de nos concitoyens.

    A noter également l’urgente nécessité d’augmenter le fichier des Donneurs de Moëlle Osseuse afin de réduire le délai d’attente des 1500 patients cocernés par cette greffe, en France, dont 150 en Bretagne, dont 10 enfants.

    Tous ensemble, poursuivons notre démarche de générosité et de solidarité, en retenant le message du Professeur Cabrol :

    « Tout ce qui n’est pas donné est perdu  »

    Contact : France ADOT : www.france-adot.org

                     France ADOT 56 : Tél : 02 97 66 68 95

                     2, chemin de l’île de Houat

                     56610 ARRADON 


    14 commentaires
  •  

     

    Voici quelques notions abordées lors de l'intervention:

    -  Qu'est-ce que le bon et le mauvais cholestérol?

    - Qu'est ce que le diabète?

    - Quelles sont les catégories d'aliments?

    - Qu'est-ce qu'une alimentation équilibrée?

    - Comment consommer 5 fruits/ légumes par jour?


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique