• Près d'un jeune sur cinq souffrirait d'acouphènes, c'est-à-dire un bruit parasite qui ressemble à un sifflement ou un bourdonnement que l’on perçoit, mais qui n’existe pas en réalité.

    "Utiliser son baladeur plus de quinze minutes d’affilée avec un volume maximal va déjà induire un risque important de développer des acouphènes", ajoute encore le docteur Vander Ghinst.


    Lisez l'article en entier : http://www.rtbf.be/


    Et visionnez la vidéo pour comprendre ce qu'il se passe dans votre oreille !

    oreille.jpg 

     

    Allez vous baisser le volume ?

     


     


    1 commentaire
  • cannes.jpg

    Filmés à une centaine de mètres au large de la Croisette, quatre clips vidéos intitulés Les dessous de Cannes sont diffusés par le collectif de l'Expédition Méditerranée en Danger (MED), en marge du festival, pour alerter sur les déchets en mer. «Les projecteurs étant tournés vers le festival, il nous a semblé opportun de faire découvrir, pour information, un exemple sur l'origine des déchets qui se déversent régulièrement par tonnes en mer et qui préfigure la catastrophe environnementale qui se déroule actuellement en Méditerranée», explique Bruno Dumontet, le responsable du projet.

    Selon leurs estimations, basées sur des données recueillies lors des deux campagnes scientifiques en 2010 et 2011, il y aurait près de 290 milliards de microplastiques flottants sur 10 à 15 cm d'eau en dérive en Méditerranée

    Source : http://www.20minutes.fr/

    med.jpg

     


     

    1 commentaire
  • Le "7e continent de plastique". On le décrit comme une immense plaque de déchets évoluant dans le nord de l'océan Pacifique, de la taille d'un tiers des Etats-Unis ou de six fois la France. Aussitôt se forme à l'esprit l'image d'un gigantesque amas compact de sacs plastiques, bouteilles, filets et autres bidons...

     

    En réalité, ce phénomène, qui effraye et fascine à la fois, ressemble plus à une "soupe de plastique" constituée de quelques macro déchets éparses, mais surtout d'une myriade de petits fragments. "L'image d'un continent sert à sensibiliser le grand public, mais ne rend pas compte de la réalité, explique François Galgani, océanographe et chercheur spécialiste des déchets à l'Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer (Ifremer). Il s'agit plutôt d'une multitude de micro-plastiques, d'un diamètre inférieur à 5 mm, en suspension à la surface ou jusqu'à 30 mètres de profondeur, difficiles à voir de loin. Mais quand on puise dans l'eau, on en remonte une quantité impressionnante." Ce que confirme, dans cette vidéo, Isabelle Taupier-Letage, chef scientifique de l'expédition Tara Océans



    Cette pollution, invisible depuis l'espace, se retrouve dans cinq grand bassins océaniques, au sein du Pacifique Nord, mais aussi du Pacifique Sud, de l'Atlantique Nord et Sud et de l'océan Indien.  

    dechets.jpg


    Source : http://www.lemonde.fr/


    4 commentaires
  • abeille.gif

    Selon une étude du CNRS, le cerveau des abeilles est capable de prendre en compte les relations entre des objets, alors que l'on pensait que seuls des cerveaux importants comme ceux des mammifères le permettaient. 

     

    Dans la vie de tous les jours, l'être humain utilise les concepts qui relient des objets distincts par des règles de relation de type "même", "différent", "plus que", "au-dessus de". L'équipe du Pr Martin Giurfa (CNRS) à l'Université Toulouse III - Paul Sabatier, a démontré que des abeilles étaient également "capables de générer puis de manipuler des concepts afin d'accéder à une source de nourriture". "Ce qui est remarquable, a précisé le professeur joint par téléphone, c'est qu'elles peuvent même utiliser deux concepts différents afin de prendre une décision face à une situation nouvelle".  

    "Cette capacité, que l'on croyait propre aux humains et à quelques primates, montre que des analyses cognitives sophistiquées sont possibles en l'absence de langage et malgré une architecture neurale miniaturisée", soulignent-ils. Ces travaux, affirme le CNRS dans un communiqué, "remettent en cause de nombreuses théories dans des domaines tels que la cognition animale, la psychologie humaine, les neurosciences et l'intelligence artificielle". 

     

    Tout l'article : http://www.lexpress.fr/


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique