• 15 février 2013: coincidence extraordinaire : une métérorite et un astéroïde ! Mais il n'y a pas de lien entre les 2, d'ailleus ils n'avaient pas la même trajectoire. La météorite a causé des dégâts. D'une part en rentrant dans l'atmosphère, cela a généré une boule de feu, augmentant la pression de l'air autour d'elle et provoquant une onde de choc qui a fait exploser des vitres. D'autre part, à cause de cete pression, elle s'est fragmentée en petits morceaux tombés sur le sol.

    Vidéo : http://fr.euronews.com/


    4 commentaires
  • Il s'apelle 2012-DA14 , mesure environ 45 m, et passera à environ 27 000 kms, ce qui minime en distance cosmique! Il passera du côté de l'Europe de l'Est, l'Asie, l'Australie, et il pourra être vu grâce à des jumelles. La NASA rassure qu'il n'y a aucun risque qu'il percute la Terre.

    Vidéo : http://lejournaldusiecle.com/


    4 commentaires
  • Ce séisme s'est produit le 5 janvier 2013 en pleine mer, d'une magnitude de 7,1. Il a provoqué une brève alerte au tsunami pour les côtes de l'Alaska. C'est un endroit où il y a une forte sismique car c'est une limite entre 2 plaques : la plaque pacifique se rapproche et plonge sous la plaque Nord Américaine à l'endroit d'une fosse océanique. Cliquer sur l'image à gauche pour visionner une vidéo simple sur les tsunamis (source : http://www.mobiclic.com/)

    Plus d'informations: http://www.futura-sciences.com/


    votre commentaire
  • volcan_008.gifInfo volcan : Le volcan Copahue au sud de la Cordillère des Andes entre le Chili et l'Argentine est en éruption depuis samedi 22 décembre 2012. C'est un strato volcan avec éruption explosive, sa lave étant pâteuse, elle coule difficilement. La forme du volcan est donc un cône assez haut, presque 3000 m d'altitude formé des produits sortant du volcan. Il se situe entre la plaque Nazca et Sud Américaine, en effet, sa présence s'explique par le fait que c'est une zone de subduction, où une plaque passe sous l'autre. Pour le moment, le niveau d'alerte dans la région est orange/ rouge, car c'est une zone très peuplée et l'éruption peut évoluer, mais aucune évacuation n'a été décidée.

    Source et vidéo : http://www.lepoint.fr/


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique