• Vers 12h30, le 11/02/10, le dôme de la Soufrière Hills s’est effondré en 45 minutes. Ses cendres ont été projetées dans un panache de 10 000 mètres de hauteur. source RFO : 12/02/10

    En vidéo La Guadeloupe sous un linceul de cendres
    Nuée ardente et nuage de cendres ont suivi l’effondrement du dôme de la
    Soufrière de Montserrat. Un énorme nuage de poussières et de cendres a été propulsé dans l’atmosphère et projeté vers l’ouest, il a atteint la Guadeloupe vers 18h. La retombée des cendres s’est faite très rapidement, les vents y étaient favorables. En revanche, en sens inverse, c’est plutôt la stagnation. Les cendres restent et s’incrustent sur place, il n’y a pas de vent pour les dégager.

    images-copie-2.jpg    "Soufrière" = 2 volcans

    Soufrière Hills sur l'ile de Monsterat, en activité depuis 1995 et La Soufrière de Guadeloupe, en repos éruptif.

     

    Pluie de cendres, lent retour à la normale.Source : RFO 14 / 02 /10

     Une cendre insidieuse, avec la propriété de s’incruster partout. Pour les avions, le risque était grand, au moment du décollage. En effet, lorsqu’elles sont chauffées, les particules deviennent abrasives et aussi dures que du verre, capables de bloquer les réacteurs. C’est la raison pour laquelle les avions ont été maintenus au sol. Une dizaine de camions-nettoyeurs a été mobilisée pendant 48 heures pour venir à bout des particules sur la piste.
    La cendre étant particulièrement volatile, elle a la particularité de s’incruster partout. Si dans l’ensemble, elle n’est pas jugée dangereuse pour l’homme, elle peut cependant provoquer des irritations. C’est la raison pour laquelle les asthmatiques et les déficients respiratoires ont été invités à rester chez eux depuis jeudi. La même mesure a été recommandée pour les enfants. C’est dans cette optique que les écoles et l’université ont été fermées.
    Les Guadeloupéens tentent maintenant de nettoyer leurs maisons et leurs voitures. Mais avec un élément aussi volatile, l’entreprise est ardue. La pluie est attendue, souhaitée, espérée. Mais, selon les services de météo, elle n’est pas au programme. Il faut donc s’armer de patience et d’ingéniosité pour venir à bout de la poussière volcanique qui entre et s’incruste.

    3 commentaires
  • Le cyclone Oli s’est abattu sur la Polynésie Française avec des rafales atteignant les 160km/heure ainsi que des vagues d’une hauteur de six mètres.

    Un cyclone qui a également touché les îles de Raiatea, Mooréa et Tahiti.

    Voici quelques images de ce cyclone dans un reportage diffusé au 20 heures de France 2.

    cyclone.jpg


    6 commentaires
  • plan seisme
    Un exercice simulant un séisme de magnitude 6,2 sur l'échelle de Richter a commencé jeudi matin dans le sud de l'Alsace avec de nombreux secours et civils impliqués sur le terrain.

    simulation-seisme.jpg
    Voici un jeu de simulation virtuelle pour prévenir des catastrophes naturelles, par exemple les séismes :
    halte-aux-catastrophes.jpg

    13 commentaires
  • Un puissant séisme de magnitude 6,1 sur l'échelle de Richter a secoué Haïti mercredi 20 janvier au matin, huit jours après le tremblement de terre du 12 janvier, a annoncé l'Institut de géophysique américain, ce qui a donné lieu à des scènes de panique dans Port-au-Prince.

    Le séisme s'est produit à 6h03 locales (12h03 en France) à 60 km à l'ouest de Port-au-Prince. Son hypocentre a été localisé à une profondeur de seulement 9,9 kilomètres. La secousse a duré quelques secondes alors que la capitale dévastée se réveillait. Des gens se sont mis à courir dans la rue. Aucune victime n'était signalée dans l'immédiat mais des journalistes présents à Port-au-Prince ont rapporté des bruits d'effondrement, ce qui semble indiquer que des bâtiments endommagés par le séisme survenu il y a huit jours se sont écroulés.

    Source : Le monde 20/01/10 carte_haiti.gif


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique