• 04/09/10

    photo-1283578524482-3-0_77105_465x348.jpg

    Un puissant séisme a ébranlé la Nouvelle Zélande et en particulier, Christchurch.

    Le tremblement de terre d’une magnitude 7 sur l‘échelle de Richter a provoqué d’importants dégâts dans la seconde ville du pays où vivent 342 000 habitants. De nombreux immeubles se sont écroulés des routes ont été coupées.

    L‘état d’urgence a été décrété sur place pour faire face à certains pillages. Plusieurs personnes ont été blessés dont deux grièvement.

    La secousse s’est produite à 33 kilomètres de profondeur.

    Réveillés en pleine nuit, la population était sous le choc. “L’ensemble de l’immeuble a tremblé comme s’il allait tombé sur le côté et il a bougé comme s’il avait été heurté par quelque chose”, raconte cette femme.

    “Oh mon Dieu, ce tremblement de terre a probablement duré une minute. On avait plus d‘électricité et plus d’eau courante”, s’exclame cette autre.

    Les services de distribution d’eau et d‘électricité et le téléphone sont très perturbés.

    Il est recommandé aux habitants de ne pas s’approcher des immeubles où de nombreux débris sont susceptibles de tomber. Il y a déjà eu plusieurs répliques très fortes.

    Il s’agit du plus violent séisme en Nouvelle Zélande depuis 1968. Trois personnes avaient été tuées cette année là.

    source : http://fr.euronews.net/

     

     


    6 commentaires
  •  

    photo_1283085518099-1-0.jpg

    Source photo: actuorange.fr

     

      Le volcan Sinabung situé sur l’île indonésienne de Sumatra est entré en éruption dimanche, ce volcan était éteint depuis 400 ans. Des milliers de personnes ont fuit et ont été accueillies dans les refuges selon les indications d’un responsable des services de secours, d’autres continuent à fuir et les 16 refuges mis à la disposition des villageois ont enregistré déjà 21.000 personnes recueillies. Les cendres et une épaisse fumée noire sont montées jusqu’à 2000 m d’altitude, les compagnies aériennes ont été priées de dérouter leurs avions de cette zone et les vols intérieurs ont été annulés, ce qui pourrait toucher le trafic aérien. Au cours de ce mois-ci le volcan Karagetang qui se situe dans la province de Sulawesi est également entré en éruption et l’on a déploré quatre disparus. Il faut savoir que l’archipel indonésien compte 69 volcans actifs. Pour l’instant l’éruption du Sinabung n’a fait aucune victime, cependant la police a annoncé que deux personnes seraient mortes d’une crise cardiaque

    Source texte: presseduweb.com 30/08/10


    1 commentaire
  •   calais-sensor.jpg

    Eric Calais à Léogane (archives)


    Des experts affirment avoir découvert une nouvelle faille qui pourrait avoir été à l'origine du violent séisme du 12 janvier. Cette faille inconnue jusqu'ici est longue de 30 kilomètres a indiqué le sismologue français Eric Calais de l'Université de Perdue (Texas). Dénommée provisoirement faille de Léogane par les experts, cette faille contrairement à la faille Enriquillo, s'intègre dans la croûte terrestre à un angle de 60 degrés.

    Dans un interview au journal Science News, M. Calais a soutenu que les calculs réalisés et les images collectées après le séisme du 12 janvier ne permettaient pas de prouver que la faille Enriquillo était responsable de la catastrophe. Les images spatiales permettaient de constater que l'aire nord de la faille Enriquillo avait été brutalement soulevée, explique M. Calais.

    Les experts dépêchés à Léogane avaient rapporté que des coraux étaient morts puisque le littoral avait été soulevé de 60 centimètres. Au cours du séisme du 12 janvier des segments en profondeur de la faille de Léogane ont glissé les unes sur les autres à une distance de 5 mètres. En dépit de ce glissement enregistré a environ 20 kilomètres de profondeur il n'y eu aucune rupture du sol à la surface.

    Cette faille peut faire partie d'un réseau de faille que nous ne connaissons pas, insiste M. Calais. La faille n'a pu être détectée en raison de l'absence de sismomètre en Haïti et du nombre réduit de ces instruments en République Dominicaine.

      img18123.jpg

    Source : metropolehaïti.com


    votre commentaire
  • index-copie-1

     

    L'Institut colombien de géologie a déclaré lundi l'alerte orange autour du volcan Galeras, dans le sud de la Colombie, estimant qu'une éruption était probable dans les "jours ou semaines" qui viennent, ce qui a entraîné un ordre d'évacuation. Le gouvernement, suite à cette alerte, a demandé aux Colombiens vivant dans les jupes de ce volcan du département de Narino d'évacuer les lieux.

    source texte  : europe1.fr

    source image (mai 2009) : ici


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique