• exoplanete.jpg

    Une des planètes tournant autour de l’étoile naine Gliese 581 pourrait s’avérer « habitable » avec un climat propice à la présence d’eau liquide et à la vie, selon une étude que vient de publier une équipe de climatologues.

    Sept fois plus massive que la Terre et vraisemblablement rocheuse, Gliese 581d « pourrait devenir la première planète potentiellement habitable jamais découverte », a annoncé lundi le Centre national de la recherche scientifique (CNRS, France) dans un communiqué.

    Détectée en 2007 à 20 années-lumière (1 AL = 9 500 milliards de km) du système solaire, Gliese 581d avait alors été jugée trop froide pour être considérée comme étant « habitable », c’est-à-dire ayant des températures compatibles avec la présence d’eau liquide à sa surface.

    Cette exoplanète, qui orbite autour d’une étoile peu chaude, une naine rouge, reçoit trois fois moins d’énergie que la Terre n’en obtient du Soleil. Il est également possible qu’elle montre toujours la même face à son étoile, l’autre étant perpétuellement dans l’obscurité.

    Malgré ces handicaps, Gliese 581d pourrait bénéficier d’un effet de serre lui offrant un climat « chaud au point de permettre la formation d’océans, de nuages et de pluie », selon une modélisation illustrant « la grande variété des climats possibles pour les planètes de la galaxie », précise le CNRS.

    Source : lundi 16 mai 2011 Ouest france


    votre commentaire
  • Merci à Joséphine M. 3ème A qui a rapporté d'Italie

    cet échantillon de roche.


    Cet échantillon provient du cratère du Vésuve.

    ‎C'est une téphrite basaltique avec des gros cristaux foncés d'augite (= pyroxène).

    Elle provient du refroidissement d'une lave.


    vesuve-5.jpg

    vesuve-6.jpg

    vesuve-2.jpg

    vesuve-3.jpg

    Photographies personnelles

     

    L'Augite ressemble à un autre minéral : l'Olivine.

    Pour être sûr de reconnaître l'Augite, il faut observer au microscope.

     

    Une lame mince de roche est une préparation spécifique effectuée par un lithopréparateur.

    Ces préparations consistent à amincir un échantillon de roche, préalablement collé sur une plaque de verre, à une épaisseur de 30 Microns.

    Source : wikipédia

     

    olivine-augite.jpg

    Source :http://www.geoforum.fr/

    à gauche en LPNA, à droite en LPA

     

    Lumière Polarisée et Non Analysée ou LPnA : Lumière dont les photons ne vibrent que dans un seul plan, dit plan de polarisation. Les minéraux sont alors observés avec leurs teintes naturelles. L'expression, LPnA, est préférable à celle de "lumière naturelle"
    Lumière Polarisée et Analysée ou LPA : Lumière passant à travers deux polariseurs orientés perpendiculairement l'un par rapport à l'autre.. Les teintes de polarisation sont alors des couleurs artificielles. L'expression, LPA, est préférable à celle de "lumière polarisée"

    Source : http://www.discip.crdp.ac-caen.fr/svt/cgaulsvt/travaux/Micropol/ress/motscles.html


    13 commentaires
  • Mission Toba, vol au dessus d'un super volcan

    Nouveauté 2011

    L’éruption du volcan Islandais a mis le volcanisme et ses effets au coeur de l’actualité pendant quelques semaines tant il a perturbé l’activité humaine. Mais le volcan Eyjafjöll compte dans sa famille, des membres bien plus effrayants : les supervolcans !

    MISSION TOBA invite les visiteurs dans un extraordinaire voyage dans le temps à la rencontre de l’un d’entre eux… Embarqués dans des nacelles au design futuriste, les visiteurs survolent en escadrille la région de Toba, en Indonésie, théâtre il y a 74 000 ans d’une explosion plus que spectaculaire. Pour vivre ce vol et découvrir cette éruption, le public est immergé dans une toute nouvelle salle dotée d’un écran à 180° et enrichie d’une projection au sol qui renforce la sensation d’immersion. Lors de ce vol au dessus de Toba, les visiteurs mesurent la puissance dévastatrice dont sont capables ces monstres que sont les supervolcans.

    C’est quoi un supervolcan ?

    Les scientifiques s’intéressent de plus en plus aux supervolcans, des formations dont les manifestations inimaginables sont susceptibles d’impacter la planète entière. 10 000 fois plus puissante qu’une éruption classique, l’explosion d’un supervolcan émet plus de mille milliards de mètres cubes de matériaux au cours d’une seule éruption. On a aujourd’hui identifié de part le monde une dizaine de ces supervolcans, en Papouasie, Nouvelle-Zélande et Californie mais le plus connu se cache sous le parc national de Yellowstone, dans l’Etat du Wyoming. S’il venait à se réveiller, son impact sur la planète serait sans précédent, à l’image de l’éruption du supervolcan Toba il y a plus de 74 000 ans. Sa puissance, selon les simulations scientifiques, aurait bouleversé l’ensemble du climat sur Terre et plongé notre planète dans un « hiver volcanique » qui a probablement duré plusieurs années. Par endroits, la température aurait chuté de 15°C et la végétation se serait étiolée sur plusieurs millions de km². Certains chercheurs émettent même l’hypothèse qu’une partie de la population humaine aurait disparu à cette occasion.

     

     

    Cliquer sur l'image pour accéder au site de Vulcania

    vulcania2011.jpg
     


    6 commentaires
  • shin.jpgLe Shinmoedake se réveille avec fracas - 01/02/2011

    Source photo : http://www.lexpress.fr/

     

    Un volcan situé dans le sud-ouest du Japon a projeté dimanche des pierres et des cendres dans les airs jusqu'à 4.000 mètres de hauteur, après deux semaines d'une relative accalmie, ont annoncé les autorités.

    Le Shinmoedake, qui s'élève à 1.420 mètres sur l'île de Kyushu, s'est réveillé en janvier pour la première fois depuis 52 ans.

    La reprise de l'éruption survient deux jours après le séisme de magnitude 8,9 suivi d'un tsunami qui a frappé vendredi le nord-est du pays, à environ un millier de kilomètres du volcan.

    Les autorités japonaises ont restreint l'accès au Schinmoedake, qui appartient à la chaîne Kirishima, constituée d'une vingtaine de volcans.

     

    Source texte :http://www.lefigaro.fr/ , le 13/03/11


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique