• tous les détails ici

    2 séismes se sont produits en Asie du sud est en 2 jours:
    le premier s'est produit le 29/09/09 en pleine mer, de magnitude 8,3, et il a provoqué un tsunami sur les iles Samoa
    le deuxième s'est produit le 30/09/09, de magnitude 7,6 en Indonésie

    cliquer sur l'image pour voir l'animation





    4 commentaires
  • A lire impérativement avant de participer :
    Nous sommes rentrés dans l'automne depuis mercredi 23 septembre. C'est donc l'occasion de parler et de s'intéresser à cette saison.

    Il y aura 2 étapes dans ce concours qui s'étale sur 3 semaines au total.
    Fin du concours : dimanche 18 octobre.
    Fin de la première partie : mercredi 7 octobre
    Début de la seconde partie : jeudi 8 octobre, la surprise pour le gagnant sera dévoilé à ce moment, ainsi que la tâche à effectuer.

    Pour participer à la première partie, il suffit de répondre par mail (5phrases complètes) à svtlaretraite@yahoo.fr  mais aussi de laisser un commentaire " a voté"  avec votre nom, prénom, classe, email.

    Comment s'appelle le pigment vert des feuilles ?
    La chlorophylle
    La chlorophile
    La clorofile
    Parmi ces arbres, lequel ne perd pas ses feuilles en automne ?
    Le sapin
    Le chêne
    Le saule pleureur

    Comment s'appelle la "queue" d'une feuille ?
    Le limbe
    La nervure
    Le pétiole
     
    Quel fruit ne pousse pas en automne ?
    La cerise
    La noix
    La châtaigne
     
    Quel mois ne fait pas partie de l'automne ?
    Septembre
    Novembre
    Janvier
     

    27 commentaires


  • Le plus gros des 2 poissons s'appelle désormais SUMO, et l'autre BUBULLE.
    Venez les regarder au labo pour les distinguer.

    10 commentaires

  • Albert Einstein avait prédit ce qui arrive... :

    " Si les abeilles venaient à disparaître, l’homme n’aurait plus que quatre années devant lui. Sans abeilles, plus de pollinisation, plus de plantes, plus d’animaux, plus d’hommes ".

     Pierre MELQUIOT - Grenelle de l'Environnement - 24 octobre 2007

    " La disparition des abeilles équivaudrait à un bouleversement sans précédent dans l'histoire de l'humanité. Une telle modification de la biodiversité met en danger la diversité alimentaire vitale. Ce dérèglement en profondeur des écosystèmes anéantit toute perspective pour les générations futures ".

     

    S’il n’y a plus d’abeilles dans le monde, que se passera-t-il ?

    Un bouleversement sans précédent dans l’histoire de l’humanité. Actuellement, plus de 80 % des espèces de plantes à fleurs dans le monde et 80 % également des espèces cultivées en Europe dépendent directement de la pollinisation par les insectes : des abeilles, pour l’essentiel. Le plus souvent, d’autres agents, comme le vent ou l’autopollinisation passive, contribuent également à leur reproduction sexuée.

    Mais, sans les butineuses, la plupart des cultures n’atteignent plus une production satisfaisante. C’est le cas de nombreuses espèces sauvages (romarin, thym, lavande, moutarde), des arbres fruitiers (pommiers, poiriers, abricotiers, amandiers), des grandes cultures oléagineuses (colza, tournesol) et protéagineuses, des cultures maraîchères (cucurbitacées, tomates, fraises). Et aussi des semences de crucifères (radis, choux, navets), d’ombellifères (carottes, céleri, persil) et d’alliacées (oignons, poireaux). Difficile d’imaginer un repas auquel les abeilles ne soient pas associées de près !

    Un monde sans fleurs, sans fruits ni légumes, est-ce cela qui nous menace ?

    Il y a un an, une étude internationale a évalué, pour la première fois à cette échelle, la dépendance aux pollinisateurs de la production agricole mondiale. Elle s’est intéressée aux 115 cultures les plus importantes, directement utilisées pour l’alimentation humaine dans plus de 200 pays. Conclusion : rapportée au tonnage, 35 % de la production de nourriture dépend des insectes.

    Concrètement, la disparition des abeilles ne signifie donc pas que l’espèce humaine mourra de faim, puisque 60 % des cultures - principalement les céréales comme le blé, le maïs et le riz - ne sont pas concernées. Mais la diversité alimentaire en serait profondément altérée.

     

    Lire la totalité de l'article : ici

     

    Du 15 au 20 septembre 2009 , se tient le congrès Apimondia. 

     

     

     


    9 commentaires