• Atelier en 4ème : réaliser un schéma fonctionnel de la communication hormonale 1) Representer par des cercles les organes qui communiquent entre eux

    2) Representer un tuyau partant de l'un à l'autre pour montrer un vaisseau sanguin

    3) Représenter des points dans le sang pour montrer les hormones

    4) Préciser la modification de fonctionnement de l'organe cible qui reçoît l'hormone

    Atelier en 4ème : réaliser un schéma fonctionnel de la communication hormonale

     

     

    Ci-contre voici le schéma fonctionnel de la communication hormonale entre différents organes déclenchant la puberté


    5 commentaires
  • Le Lion blanc (recherches en 3ème)1 - Utiliser la fonction "rechercher", taper "lionc blanc" comme mots clés et lire l'article 4 bébés Lions blancs à Pont Scorff

    2- Se rendre à la page du chapitre sur l'évolution et lire l'histoire "l'évolution c'est tout simple". C'est l'histoire de l'évolution du virus du SIDA, en apparence cela n'a rien à voir avec le Lion blanc mais c'est pour comprendre les notions de mutation d'ADN et de sélection naturelle.


    3-Répondre aux questions suivantes et rédiger un texte d'environ 10 -15 lignes: Où trouve-t-on des Lions blancs ? (Fait ci dessous) Pourquoi sont-ils blancs ? (fait ci-dessous) Comment est apparue cette couleur blanche ? (mot à utiliser et à expliquer : mutation d'ADN, allèle récessif) Le Lion blanc est-il albinos? malade ? Peut-il se reproduire avec un Lion normal? (expliquer le rôle de la mélanine) La couleur blanche peut-elle être sélectionnée dans le milieu naturelle ? ( mot à expliquer : sélection naturelle) Le lion blanc peut -il être une nouvelle espèce ?

    On en trouve en Afrique du Sud, ils sont peu nombreux. Leur pelage étant blanc, les jeunes sont visibles des prédateurs, et les adultes de leurs proies. Ce caractère n'est donc pas favorbale à leur survie. On en trouve aussi dans les zoos, comme à Pont Scorff. Il est blanc car il n'a pas de mélanine, molécule présente dans les cellules de la peau et qui permet la pigmentation. ............

    Des nouveaux bébés Lions blancs sont nés au zoo de Pont Scorff le 24 février 2013: photos, clic


    votre commentaire
  • Coloriage pterosaureUne petite fille Daisy Morris a découvert en 2009 des ossements sur une plage. Après les avoir remis à des scientifiques, ces derniers ont conclu à une nouvelle espèce de Pterosaure (reptile volant), ils l'ont nommé Vectidraco daisymorrisae, il aurait vécu il y a plus de 65 millions d'années. Vectidraco, signifie dragon de l'île wight, l'île où ont été retrouvés les ossements et daisymorrisae, en l'honneur de cette jeune passionnée de paléontologie ! L'animal aurait la taille d'une mouette, il n'était pas connu avant cette découverte, et les ossements auraient été perdus si la fillette ne les avait pas retrouvés! Les grandes découvertes peuvent donc être faites par des amateurs ! Ouvrez grands vos yeux et soyeux curieux !

    Pour en savoir plus : http://www.maxisciences.com/

    Piquée de curiosité, la petite fille s'est alors mis à creuser le sable et en a extirpé des os noircis. La famille Morris, intriguée par la découverte, s'est tourné vers Martin Simpson, un spécialiste des fossiles de l’université de Southampton, pour lui demander son expertise. Et aussitôt, le professeur a su qu’il a affaire à quelque chose de très spécial. Après avoir étudié les ossements, les résultats ont été formels : il s’agit-là d’une nouvelle espèce de petit ptérosaure, un reptile volant de la période du Crétacé (jusqu'à il y a 65 millions d'années). Un ptérosaure de la taille d'une mouette En hommage à l’auteur de cette découverte, les paléontologues ont décidé de baptiser la nouvelle espèce Vectidraco (qui signifie dragon de l’île de Wight) daisymorrisae qu'ils ont décrite en détail dans une étude parue dans la revue PLoS ONE. Selon leurs observations, ce ptérosaure avait probablement une envergure de 75 centimètres et mesurait environ 35 centimètres du museau à la queue. "En d'autres termes, il était similaire en taille à une mouette ou à un grand corbeau. Il était probablement huppé, et montrait des proportions au niveau des membres qui lui permettaient d'être un marcheur et un coureur raisonnablement bon au sol et un expert en vol dans les habitats encombrés de type forêt", explique le Dr Darren Naish, principal auteur de l'étude cité par Sci-News. D'après les paléontologues, l'espèce est très proche des spécimens de la famille des Tapejaridae appartenant au groupe des Azhdarchoidea. Des vertébrés qui ont été découverts au Brésil, en Espagne et en Chine notamment. "Les Azhdarchoidea font partie, selon moi, des ptérosaures les plus intéressants. Tous existaient au Crétacé, n'avaient pas de dents, et nombre d'entre eux étaient particulièrement bien adapté à la vie dans des environnements terrestres, tels que des régions boisées, des forêts tropicales ou des plaines inondables", ajoute le paléontologue. Mais s’il n’avait pas été découvert, l'ossement du ptérosaure aurait sûrement fini en pleine mer ou détruit par l’érosion. C'est pourquoi les chercheurs sont d'autant plus reconnaissants envers la petite Daisy. Une apprentie paléontologue pour une découverte majeure "Elle a un très bon oeil pour les tout petits fossiles, elle a trouvé ces petits os noirs dépassant de la boue et elle a décidé de creuser un peu plus loin et les a tous mis au jour", se souvient sa mère Mme Morris, professeur assistant avant d'ajouter "nous sommes tous très fiers d'elle". Pour Martin Simpson, ceci est un exemple criant de comment "des découvertes majeures peuvent être faites par des amateurs". D'ailleurs, l'historie ne s'arrête pas là puisque la confirmation de Vectidraco daisymorrisae est arrivée une semaine après, seulement, que le squelette quasi complet d'un dinosaure de 3,50 mètres ait été trouvé sur l'île. Le spécimen de ptérosaure quant à lui, a été légué au Natural History Museum de Londres.

    En savoir plus: http://www.maxisciences.com/pt%E9rosaure/un-nouveau-pterosaure-baptise-en-l-039-honneur-de-la-petite-fille-qui-l-039-a-decouvert_art29008.html
    Copyright © Gentside Découvertes
    Des paléontologues américains viennent de décrire une toute nouvelle espèce de ptérosaure, des vertébrés volants qui vivaient il y a plus de 65 millions d'années. L'espèce a été baptisée Vectidraco daisymorrisae en l'honneur de Daisy Morris, la petite fille de 4 ans qui a permis sa mise au jour. Les nouvelles espèces sont parfois difficiles à baptiser mais cette fois-ci les paléontologues n'ont pas hésité bien longtemps. Une nouvelle espèce de ptérosaure vient tout juste d'être décrite et a logiquement pris le nom de sa découvreuse : une petite fille de 4 ans ! C'est en 2009 que tout a commencé lorsque Daisy Morris, une habitante de l’île de Wight, au sud de l’Angleterre, a trébuché sur un os lors d’une ballade sur la plage.

    En savoir plus: http://www.maxisciences.com/pt%E9rosaure/un-nouveau-pterosaure-baptise-en-l-039-honneur-de-la-petite-fille-qui-l-039-a-decouvert_art29008.html
    Copyright © Gentside Découvertes
    Des paléontologues américains viennent de décrire une toute nouvelle espèce de ptérosaure, des vertébrés volants qui vivaient il y a plus de 65 millions d'années. L'espèce a été baptisée Vectidraco daisymorrisae en l'honneur de Daisy Morris, la petite fille de 4 ans qui a permis sa mise au jour. Les nouvelles espèces sont parfois difficiles à baptiser mais cette fois-ci les paléontologues n'ont pas hésité bien longtemps. Une nouvelle espèce de ptérosaure vient tout juste d'être décrite et a logiquement pris le nom de sa découvreuse : une petite fille de 4 ans ! C'est en 2009 que tout a commencé lorsque Daisy Morris, une habitante de l’île de Wight, au sud de l’Angleterre, a trébuché sur un os lors d’une ballade sur la plage.

    En savoir plus: http://www.maxisciences.com/pt%E9rosaure/un-nouveau-pterosaure-baptise-en-l-039-honneur-de-la-petite-fille-qui-l-039-a-decouvert_art29008.html
    Copyright © Gentside Découvertes
    Des paléontologues américains viennent de décrire une toute nouvelle espèce de ptérosaure, des vertébrés volants qui vivaient il y a plus de 65 millions d'années. L'espèce a été baptisée Vectidraco daisymorrisae en l'honneur de Daisy Morris, la petite fille de 4 ans qui a permis sa mise au jour. Les nouvelles espèces sont parfois difficiles à baptiser mais cette fois-ci les paléontologues n'ont pas hésité bien longtemps. Une nouvelle espèce de ptérosaure vient tout juste d'être décrite et a logiquement pris le nom de sa découvreuse : une petite fille de 4 ans ! C'est en 2009 que tout a commencé lorsque Daisy Morris, une habitante de l’île de Wight, au sud de l’Angleterre, a trébuché sur un os lors d’une ballade sur la plage.

    En savoir plus: http://www.maxisciences.com/pt%E9rosaure/un-nouveau-pterosaure-baptise-en-l-039-honneur-de-la-petite-fille-qui-l-039-a-decouvert_art29008.html
    Copyright © Gentside Découvertes
    Des paléontologues américains viennent de décrire une toute nouvelle espèce de ptérosaure, des vertébrés volants qui vivaient il y a plus de 65 millions d'années. L'espèce a été baptisée Vectidraco daisymorrisae en l'honneur de Daisy Morris, la petite fille de 4 ans qui a permis sa mise au jour. Les nouvelles espèces sont parfois difficiles à baptiser mais cette fois-ci les paléontologues n'ont pas hésité bien longtemps. Une nouvelle espèce de ptérosaure vient tout juste d'être décrite et a logiquement pris le nom de sa découvreuse : une petite fille de 4 ans ! C'est en 2009 que tout a commencé lorsque Daisy Morris, une habitante de l’île de Wight, au sud de l’Angleterre, a trébuché sur un os lors d’une ballade sur la plage.

    En savoir plus: http://www.maxisciences.com/pt%E9rosaure/un-nouveau-pterosaure-baptise-en-l-039-honneur-de-la-petite-fille-qui-l-039-a-decouvert_art29008.html
    Copyright © Gentside Découvertes

    1 commentaire
  • Cet animal (un poisson glace) est hébergé à l'aquarium de Tokyo. Il vit normalement dans les eaux profondes de l'Antarctique. Sa respiration reste énigmatique! En effet, dans le sang (cf photo ci contre) il y a des globules rouges contenant une molécule, l'hémoglobine, capable de fixer le dioxygène. Or ce poisson n'a pas d'hémoglobine puisque son sang n'est pas rouge!

    Pour en savoir plus et voir la photo du poisson :http://www.leparisien.fr/

    2 commentaires