• sucette.jpg

    Evan, 11 ans, lance une pétition à Guingamp pour inciter les enfants à y aller mollo sur la sucette colorée.

    « Rouge ou vert, pas mal. En bleu, c'est encore mieux ! » La sucette qui tache la langue fait sensation chez les enfants. Ça les fait rire à gorge déployée, surtout les collégiens. Mais grincer des dents quelques dentistes... Dont celui d'Evan.

    À 11 ans, le garçon vient de faire une croix sur ce petit péché mignon, devenu phénomène commercial. Le prix très accessible (0,10 € pièce) y est pour beaucoup. « Depuis dix-huit mois, la sucette tache-langue rencontre un succès important », confirme le directeur commercial en France de Vidal, un fabriquant espagnol.

    Evan le dit tout net : « J'en mangeais cinq à dix par jour. Parfois jusqu'à quarante ! » Son dentiste insiste : « Evan est loin d'être un cas particulier. » Sa mise en garde a fait prendre conscience au garçon « des risques encourus par sa surconsommation ».

    Déluré et la langue bien pendue, Evan a décidé de mettre ses vacances à profit pour interpeller le passant dans les rues de Guingamp, sa ville. « Je veux inciter les enfants à limiter leur consommation de sucettes. » Pétition en main, 87 signatures à son actif, le voilà en croisade contre une mode qui sévit dans les cours de récré.

    « Depuis trois mois, j'ai une armée de Schtroumpfs au cabinet !, soulève le dentiste guingampais. Je ne compte plus mes petits patients à la langue bleue. Je n'ose pas imaginer la couleur des parois de l'oesophage et des intestins... » Et la praticienne d'évoquer ces fameux colorants alimentaires.

    « On ne vend pas de poison ! »

    Sans aller jusqu'à les qualifier de dangereux, Test Achats (l'équivalent belge de l'UFC-Que Choisir) évoque des colorants « non dépourvus de risques », soupçonnés, pour certains, d'avoir un lien avec l'hyperactivité, les allergies chez les enfants. L'association pointe l'E104 (contenu dans bien des confiseries, dont la sucette), interdit aux États-Unis ou en Australie. Il fait partie de la liste dite « de Southampton » : six colorants qui constitueraient la « liste noire » des colorants. « La commission européenne doit revoir les normes pour ces colorants mais elle tarde », poursuit Test Achat.

    « On ne vend pas de poison !, se défend le directeur commercial en France de Vidal. Nous respectons les réglementations. Mais c'est comme tout : la confiserie, il ne faut pas en abuser. » L'Union française pour la santé bucco-dentaire ne le contredit pas : « Ces sucettes sont très en vogue. Mais je n'ai pas relevé d'effets nocifs au niveau des muqueuses », indique le Dr Christophe Lecart, son porte-parole.

    De son côté, Evan veut sensibiliser sa génération. Après la rue, il vise le conseil municipal des enfants.

     

    Source : ouest-france 04/05/11

     

    Composition des sucettes

    sucette.jpg


    11 commentaires
  •   Prendre le temps d'observer la nature !

    Voici quelques photos d'insectes: 

    A regarder sans modération avec la petite musique ! 

     

    Une espèce de coccinelle.....

    P1050219.JPG

    ....pas n'importe laquelle : une 7 points !

    P1050220.JPG

    Une espèce de mouche verte brillante.....

    P1050221

    ....pas n'importe laquelle : une Lucilia caesar !

    P1050222

    Une espèce de coléoptère dont les élytres ont des reflets métallisés verts et violets.....

    P1050227.JPG

    C'est une Chrysomèle du romarin ... sur une branche de Lavande 

    P1050229.JPG

    Punaises grises ....

    P1050230.JPG

    Punaises rouges pendant un accouplement qui peut durer jusque 30h 

    P1050045.JPG

    Un bourdon à la recherche de pollen de framboisier 

    P1050232.JPG

    Une abeille de l'espèce Apis mellifera dans des fleurs de Thym 

    P1050241.JPG

     

    Source des photographies : photos personnelles non retouchées


    5 commentaires
  • bio-ou-pas-bio.jpg

    Cliquer sur l'image ci-dessus pour télécharger le questionnaire selon votre niveau.

    Prenez un crayon, une feuille de papier et jouez le jeu !

    Préciser dans un commentaire ici quel est votre résultat : êtes vous bio ou pas bio ?


    3 commentaires
  •   Qu'est-ce que la maladie de Parkinson ?

    La maladie de Parkinson est une maladie neurologique caractérisée par la dégénerescence d'une population de cellules nerveuses (neurones) situées dans le Locus Niger ou Substance Noire, petite structure mesurant quelques millimètres et située à la base du cerveau.

    locus-niger.jpg

    Source photo : http://e-sante.futura-sciences.com


    Cette maladie est caractérisée par la disparition prématurée, lente et progressive d'un certain nombre de neurones des noyaux gris centraux. Les neurones concernés sont dopaminergiques, c'est-à-dire qu'ils sécrètent de la dopamine. La disparition progressive de ces cellules entraîne une diminution de la sécrétion de dopamine. Cette diminution est responsable de l'apparition des signes cliniques typiques de la maladie de Parkinson que sont le tremblement de repos, la rigidité musculaire, un ralentissement des mouvements.

    La dopamine est un neurotransmetteur chimique qui transmet des informations d'un neurone à l'autre au niveau des synapses nerveuses. Pour être efficace, la dopamine se lie à un récepteur dopaminergique situé sur le deuxième neurone. Cette liaison dopamine -récepteur permet de transmettre l'influx nerveux.

    Source texte : http://www.gsk.fr/gsk/votresante/parkinson/definition.html

    Pour tout comprendre sur la communication nerveuse :

    8 commentaires