• En 6ème, nous allons travailler sur les aliments.

    Alors petit clin d'oeil humouristique sur un aliment bien connu : la pomme de terre.

    patate.jpg

    La pomme de terre, ou patate , est un tubercule comestible produit par l'espèce Solanum tuberosum. Le terme désigne également la plante elle-même, plante herbacée, vivace par ses tubercules en l'absence de gel mais cultivée comme une plante annuelle.

    plante-pomme-terre.jpg

    Source photo : http://pomme-terre.com/


    7 commentaires
  • roland-garos.jpg

    En analysant les carrières de centaines de joueurs professionnels de tennis, des chercheurs français ont montré que leurs performances suivent une parabole et ne dépendent pas de l'âge du premier match.


    L'évolution des performances suit une courbe en parabole avec deux phases : une progression vers le succès et, inévitablement, une lente diminution des capacités jusqu'à l'arrêt de carrière. Ces résultats s'accordent avec ceux mis en évidence par d'autres équipes sur le développement biologique et le vieillissement de l'organisme. De fait, les femmes numéro un mondiales atteignent un pourcentage de victoires maximal de 82% à 21,5 ans et les hommes de 78 % à 23 ans et 8 mois. Les femmes sont plus précoces, mais déclinent aussi plus rapidement ; ce qui est à nouveau conforme à leur développement biologique (hormonal et psychologique), plus rapide que celui des hommes.

     

    En outre, l'aire sous la courbe représentant le pourcentage annuel de victoires en fonction de l'âge correspond à l'investissement physique et mental complet de chaque joueur : les chercheurs considèrent qu'il s'agit du « capital tennis » du joueur, paramètre directement lié à la durée de sa carrière, à l'âge du premier match et à son pic de performance. Ainsi, Stéphanie Graf, André Agassi, Chris Evert et Martina Navratilova ont le meilleur score et des carrières exceptionnelles. Si la carrière d'un joueur de tennis ressemble à une parabole, certaines carrières présentent des discontinuités, souvent associées à des blessures, à des grossesses ou à une exclusion temporaire. D'ailleurs, ces interruptions, en particulier pour blessures, seraient d'autant plus fréquentes que le sportif débute jeune. Les chercheurs ont montré que cette précocité n'augmente pas la durée de carrière ou le potentiel de victoires, alors qu'elle pourrait engendrer un arrêt de carrière prématuré. Rafael Nadal, par exemple, est très précoce ; cela pourra limiter la durée de sa carrière et avoir des conséquences sur sa santé et son potentiel tennis. L'avenir nous le dira.

     

    Source : http://www.pourlascience.fr


    5 commentaires
  • ver-plat.jpg Le ver plat Schmidtea mediterranea (long d'environ 20 millimètres).

    Wikimedia Commons / Alejandro Sánchez Alvarado

     

    Une cellule souche adulte injectée dans un ver plat agonisant suffit à le régénérer.

    Des biologistes de l'Institut de technologie du Massachusetts (MIT), aux États-Unis, ont montré que la régénération est orchestrée par des cellules souches adultes pluripotentes, c'est-à-dire capables de se différencier en plusieurs types cellulaires selon leur environnement.

    Selon les chercheurs, ce comportement inattendu de cellules souches adultes pourrait ouvrir de nouvelles perspectives en médecine régénérative en fournissant un nouveau modèle pour l'étude in vivo du comportement des cellules souches pluripotentes, aux côtés des deux modèles actuellement utilisés : les cellules souches embryonnaires et les cellules souches pluripotentes induites.

     

    Tout l'article : http://www.pourlascience.fr/


    8 commentaires
  • Quatre bébés lions blancs à Pont-Scorff

    Quatre bébés lions blancs de Kruger sont nés le 17 mai 2011 au zoo de Pont-Scorff (Morbihan). La maman, Sweleka, 10 ans, 150 kg, s'en occupe très bien. Le papa, Indaba, 10 ans, 210 kg, ne les fréquente pas encore. Mais il est attentif à ce qui se passe dans la loge maternelle, adoptant déjà une attitude protectrice.

    C'est la deuxième portée de ce couple de pure souche du lion dit de Kruger (Afrique du Sud), lion d'Afrique au poil très clair. Les lionceaux seront présentés en public vers l'âge d'un mois, autour de la mi-juin.

    Source : Ouest -france 30/05/11

    Mais qu'est-ce qu'un Lion blanc ?

    Est-ce une autre espèce de Lion ?

    Est-ce un lion albinos ?

    point interrogation

    Lisez la suite pour tout comprendre !

    Version simple :On a longtemps parlé du lion blanc comme d'une légende, cependant, il existe vraiment.Le lion blanc a été découvert en Afrique du Sud. Il n'est pas une espèce différente du lion que l'on connait sauf que sa fourrure est blanche et ses yeux sont dorés ou bleus. Cela est dû à sa génétique particulière. Il manque de pigmentation, c'est à dire de mélanine. A cause de sa couleur, il lui est difficile de se camoufler dans la nature et comme ils sont peu nombreux, on en voit rarement. Il a la même vie que le lion que l'on connait. En captivité quelques-uns ont eu de petits lionceaux ce qui augmente un peu leur nombre. Le lion blanc n'est pas un albinos, car les albinos ont les yeux rouges et le soleil les blesse.

    Source : http://www.bestioles.ca/


    Version plus complexe : Le lion blanc est une forme mutante du lion de la sous-espèce Panthera leo krugeri ; il ne s'agit pas d'une sous-espèce séparée. L'allèle responsable de la mutation est récessif, si bien que les lions blancs restent rares dans la nature et seul un couple de lions blancs peut avoir des lionceaux blancs à coup sûr ; il arrive que des lionceaux blancs naissent de lions normaux à Timbawati et dans le parc national de Kruger. La plus grande population de lions blancs se trouve dans les zoos, où ils sont élevés dans le but de perpétuer leur couleur, ce qui présente des risques de consanguinité et donc d'apparition de troubles génétiques comme des problèmes cardiaques ou des paralysies. Les lions blancs, pour la plupart, ne sont pas atteints d'albinisme. Leur mutation est appelée leucistisme , et donne à leur fourrure une couleur qui varie du blond au blanc presque pur. Cette couleur donne aux animaux un désavantage certain dans la nature car elle les rend très visibles aux yeux de leurs proies et en fait une cible facile pour les prédateurs.

    Source : http://fr.wikipedia.org/

     

     


    7 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires